Les relations entre la Russie et la Syrie (en arabe : العلاقات الروسية السورية ; en russe : Российско-сирийские отношения) sont relativement amicales.La Syrie dispose d'une ambassade à Moscou tandis que la Russie dispose d'une ambassade à Damas et d'un consulat à Alep, fermé en 2012 en raison de la guerre civile syrienne. Les forces de l’ennemi fictif ont été détruites, les navires de la marine russe sont toujours en alerte, et ils sont restés garants de la sécurité de la navigation pacifique en Méditerranée orientale. Syrie: 1er clash naval US/Russie? Elle répond à la demande officielle du président syrien Bachar el-Assad d'« aide militaire », en date du 30 septembre 2015, auprès de la Russie [2], [3]. Pour avoir tenté depuis des mois à s'implanter définitivement sur l'est de l'Euphrate et ce, sans grand succès, les Etats-Unis n'ont d'autre choix que de revoir à la baisse leurs ambitions. La marine russe a laissé entendre qu’elle serait plus active dans l’escorte des navires marchands dans la région. Le pétrolier iranien Samah vient d'accoster à Tartous escorté par des navires de guerre russes, navires visiblement en plein exercice naval. L’équipage du navire est chargé de trouver et de détruire un sous-marin ennemi. L'intervention militaire de la Russie en Syrie a lieu durant la guerre civile syrienne et voit le déploiement à partir du 30 septembre 2015 de forces de l'armée russe en soutien à l'armée syrienne. Mais en Syrie, les choses ne vont guère mieux. Ce sont des réseaux qu'on sait être pilotés par les Américains. Une attaque simulée par un sous-marin a été traitée par le vice-amiral Kulakov, qui pourrait être destiné à envoyer un message aux alliés et aux adversaires potentiels que la Russie empêchera activement toute interférence avec les envois iraniens. Depuis la mort de quatre soldats US dans une spectaculaire attaque de l'armée tribale à Deir ez-Zor, les USA ne peuvent plus rester en Syrie. Oct 22, 2020 20:56 UTC . Ies Américains, dehors! ». A tel point que quelques années plus tard en 1993, la Syrie refuse de rembourser une partie de sa dette à la Russie. Que les forces US en Syrie aient pour mission celle de saboter la présence russe, cela revient à leur reconnaître le statut d'une guérilla dont l'ambition n'irait jamais plus loin que de "foutre le bo...". La Russie assure-t-elle désormais la protection du transit pétrolier maritime depuis l'Iran vers la Syrie ? Ce corridor énergétique reliant le golfe Persique aux Caraïbes et qui passe par la Méditerranée, la Russie en assurera la protection ? Les deux navires se sont probablement rencontrés le 14 octobre, car le lendemain, ils ont été vus ensemble par un satellite commercial, se dirigeant vers le nord en direction de la Syrie. L'appareil a survolé le territoire, qui à Washington est appelé contrôlé par l'armée américaine". Le rôle de la Russie dans la protection de la cargaison peut changer la dynamique en Méditerranée orientale. Samah a emprunté la route plus courte du canal de Suez, évitant le détroit de Gibraltar. "Le ministère russe de la Défense a explicitement indiqué aux États-Unis qu'il ne tolérerait pas la présence de bases militaires américaines dans cette zone, et compte tenu de sa présence officielle et légale en Syrie, il agirait comme bon lui semble, dit Avia.pro. La guerre en Syrie aura permis à la Russie de démontrer qu’elle honore ses partenariats, qu’elle peut se projeter sur des théâtres éloignés et que ses matériels sont fiables. Les Etats-Unis ont bien compris le changement : depuis la destruction de leur Apach dont les passagers (morts ou blessé) ont été évacués à bord des hélicoptères,et à renfort des dizaines d'effectifs armés, les appareils d'attaque américains AH-64 Apache ne réapparaissent dans le ciel de Hassaké qu'en tirant activement des "pièges à chaleur" pour tenter d'éviter une éventuelle attaque par des missiles anti-aériens. « Des inconnus ont commencé à attaquer à la fois les patrouilles et les convois militaires, ainsi que les hélicoptères de l'armée américaine. L’envoyé spécial américain pour la Syrie, James Jeffrey, a ainsi affirmé mardi que la "mission" de troupes américaines en Syrie consiste tout bonnement à ce que la Russie s'y embourbe ! Là aussi le même constat d'échec. Il semblerait que les stratèges du Pentagone, auraient opté pour un perpétuel mouvement aller-retour entre l'Irak et la Syrie, lequel devrait leur éviter au moins des pertes. Il y a quelques jours une information en provenance de la Syrie faisait état de la construction d'une nouvelle base US au nord de Deir ez-Zor, une deuxième après celle d'al-Tanf. Cette semaine encore, et pour la première fois, la Résistance irakienne a ciblé des sites de la CIA et du MI6, chose qui n'avait pas été vue depuis que les troupes US sont sommées de quitter l'Irak. Et pourtant il y a comme un terrible aveu d'impuissance dans les propos de Jeffry. Tout comme le sol car Hasaské et Deir ez-Zor sont le théâtre d'une guérilla sans précédent contre les forces d'occupation, guérilla tribale armée et soutenue par l'armée syrienne. Décidément, la hantise de Vietnam ne quittera jamais le camp atlantiste: il y a quelques temps, le régime israélien menaçait de faire de la Syrie "un Vietnam" pour l'Iran, parallélisme mal cousu qui n'est pas allé sans susciter la désapprobation même de certains milieux en Israël. Il est possible que le sous-marin n’ait pas opéré seul. Le pétrolier iranien Samah vient d'accoster à Tartous escorté par des navires de guerre russes, navires visiblement en plein exercice naval. En effet, la base aérienne russe à Qamichli où les S-400 russes sont déployer semble opérer en parallèle avec une armée tribale, alliée de l'armée syrienne et de la Résistance. Un grand navire anti-sous-marin, le vice-admirable Kulakov, a quitté la base navale du gouvernorat syrien de Tartous, à destination de la mer Méditerranée. À la suite des exercices, le pétrolier russe a pu atteindre le port souhaité. Selon les données fournies par MarineTraffic.com, après avoir quitté le canal de Suez, Samah a disparu du système d’identification automatisé. Les jours à venir seront riches en attaque contre les sites et les bases qu'occupent les Américains dans l'est de la Syrie. A ceci s'ajoutent les clashs avec l'armée russe qui se multiplie de façon exponentielle. Là encore, la Russie prend date pour 2020: l'année sera peut-être marquée par un processus politique de sortie de guerre en Syrie. Il semblerait que la Résistance et la Russie seraient sur le point d'anticiper les événements. Alors ni le radar Sentinel, ni ces quelques soldats US supplémentaires ne sauraient changer la donne sur la rive de l'Euphrate. La Russie tire maintenant les fruits de cette intervention. En septembre le MAE syrien plaidait pour une extension de la coalition anti-sanction US aux pays de l'Amérique du sud. «Équilibre de peur» de la Résistance, versus USA, L'ambassadeur d'Italie à Téhéran convoqué, Israël: sévère avertissement du Hezbollah, Kararr, drone iranien à battre les records. Selon le scénario des manœuvres, un navire marchand a été attaqué par un sous-marin ennemi. Le ciel leur paraît plein de pièges. Les USA sont-ils sur le point de perdre la bataille dans le ciel de la Syrie orientale? À bord du navire, il y a tout un ensemble de systèmes électroniques pour détecter les sous-marins même à de grandes profondeurs. Et Jeffry d'ajouter : " Washington défierait les objectifs de la Russie en Syrie, à savoir la fourniture d'un financement international à la reconstruction dans ce pays et la reconnaissance de Bachar Assad en tant que président syrien et qu’il deviendrait ainsi un grand problème pour Moscou". Outre une Russie de plus en plus encline à mener la vie dure aux troupes terrestres US, les sources militaires font état des attaques visant pour la première fois les hélicoptères américains. Après la livraison iranienne, la marine russe a rendu public un exercice au large de la Syrie, destiné à protéger « le passage sans heurts des navires civils ». Cette semaine, outre les attaques visant les convois d'armes et de munitions US sur les principales voies d'approvisionnements en Irak qui se trouvent à Babylone, et à Bagdad, les forces irakiennes ont réussi à Kirkouk, à Salaheddine et à al-Anbar à décapiter plusieurs réseaux de trafics de terroristes daechistes depuis la Syrie vers l'Irak. Outre les opérations US de ces dernières semaines que certaines sources attribuent à la Résistance, Avia.pro rapporte aussi ce fait : "Un avion du ministère russe de la Défense a survolé des bases militaires américaines dans l'est de la Syrie, en défiant les Américains et leurs bases militaires en Syrie mais aussi en Irak". «Équilibre de peur» de la Résistance, versus USA, L'ambassadeur d'Italie à Téhéran convoqué, Israël: sévère avertissement du Hezbollah, Kararr, drone iranien à battre les records. Selon les médias, ces 150 convois militaires que les Etats-Unis ont ramené ces deux derniers mois depuis l'Irak vers Hassaké puis Deir ez-Zor , transitant non loin des champs pétroliers d'al-Omar et de Conoco, auraient même déjà garni ce qui devrait être selon la presse atlantiste, la plus grande base US sur l'est de l'Euphrate. En avril, deux frappes au missile ont visé les convois d'armes US coûtant en tout aux forces américaines un mort et deux "prisonniers de guerre". Mais quid de l'armée syrienne et de ses alliés? Selon le journal en ligne Al-Masdar News, dans la région orientale de la mer Méditerranée, près de la base navale russe de Tartous, des exercices ont été menés pour assurer le bon passage des navires civils et éviter les dégâts. Nov 13, 2020 08:06 UTC. La semaine dernière, un appareil US de type Apach avait été ciblé à Hassaké et le Pentagone n'a pas osé le reconnaître en affirmant qu'il s'était posé en urgence. Après tout, la batterie de Khordad-3 qui a barricadé le ciel Syrie-Sud-Liban contre les F-16 israéliens, rien ne dit que l'alliance Syrie-Iran-Russie ne ferait pas la même chose, dans le ciel de la pétrolifère rive orientale de l'Euphrate. Pendant ce temps, Akademik Pashin naviguait vers l’ouest en direction de la Grèce, selon l’analyste d’Open-source intelligence, Frank Bottema. Accueil ; Infos ; Radio ; International; Iran; Moyen Orient; Afrique; Multimédias; Products; Syrie : le clash Israël/Russie! Lundi, les habitants de trois villages de la province de Hassaké ont empêché un convoi de troupes américaines d'entrer dans leurs villages, les forçant à battre en retraite. Pars Today. Nous exhortons donc le Congrès, le peuple, ainsi que le président des États-Unis, à apporter leur soutien à la présence des militaires américains en Syrie, mais pas comme en Afghanistan et même au Vietnam...Notre devoir consiste à causer une grande difficulté pour les Russes en Syrie pour que ce pays devienne, finalement, un marécage pour eux». L’hélicoptère russe Ka-27 a décollé du navire à quelques kilomètres de la côte, près du port syrien de Baniyas. La Russie assure-t-elle désormais la protection du transit pétrolier maritime depuis l'Iran vers la Syrie ? Cela comprend les sous-marins et les grands navires de guerre. La semaine dernière, le pétrolier Samah battant pavillon iranien est entré dans la mer Méditerranée via le canal de Suez. C'est dire que les choses vont mal, nettement mal pour les Américains? Les Etats-Unis sont poussés vers la porte, note un expert cité par Avia.pro. A présent, ce sont les Yankees qui s'y mettent en menaçant la Russie "d'enlisement" dans un pays qui abrite au moins trois grandes bases russes au Moyen-Orient. Et à ces attaques "parfaitement coordonnées et conjuguées" la DCA made in Iran de la Syrie dont les éléments ont commencé à être livrés dès le juin dernier ne sera pas étrangère. Après avoir survolé la zone aquatique, l’hélicoptère a trouvé une cible sous-marine et a envoyé un message au capitaine du Vice-amiral Kulakov, qui a décidé d’attaquer le sous-marin ennemi virtuel avec des bombes marines. Au même moment, le navire de la marine russe Akademik Pashin se dirigeait vers le sud de la côte syrienne vers Suez. La Russie dispose désormais d’une escadre permanente en Méditerranée, basée à Tartous, en Syrie. Le site fait également publier une carte du vol mettant en scène le trajectoire emprunté par l'avion et ajoute : "Comme indiqué sur la carte, l'avion du ministère de la Défense de la Fédération de Russie a décollé du territoire de la Russie et n'a pas suivi l'espace aérien au-dessus de la mer Noire et de la Turquie, mais a survolé la mer Caspienne, le territoire de l'Iran - où, selon certains rapports, un atterrissage a été effectué dans le but de faire le plein- avant de traverser le territoire irakien. Avia.pro affirme que l'attaque vient d'être renouvelée : la supériorité aérienne que les USA croient posséder sur les frontières du Kurdistan irakien et du nord syrien semble avoir pris un coup, " des individus à l'identité inconnue tentant régulièrement d'attaquer un hélicoptère de combat américain". " Un navire de guerre les accompagnait, considéré comme le destroyer de classe Udaloy, le Vice-amiral Kulakov. Le lendemain, des dizaines d'habitants des trois villages de Tell Tamer, d’al-Dashisha et d’al-Qahira, à l'ouest de la ville de Tell Tamer dans la province de Hassaké se sont rassemblés sur la route principale menant aux trois villages pour empêcher un convoi de véhicules blindés d’entrer dans leurs villages.

Cours Informatique Gratuit, Dindon En Colère, Pharmacien Biologiste étude, Volkswagen Transporter T3 Occasion, Pont De Porto Ota, Mes Capucines N' Ont Pas De Fleurs, Sujet Math Bts Electrotechnique 2018, Florent Krzakala Google Scholar, Sabitzer Fifa 20 Defi,

Categories: Uncategorized

Comments are closed.

Twitter updates

No public Twitter messages.

Sponsors